Mixtape.
Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet quisque rutrum.

Instagram

Festival Au Grès du Jazz/10 Août – 21h

10 Août – 21h

Abdullah Ibrahim ‘Mukashi' Trio

Tracklist

À Propos

[:fr]

Né dans un township au Cap, Adolph Joseph « Dollar » Brand, est déjà pianiste de Jazz lorsqu’il fuit l’Apartheid en 1962…et rencontre Duke Ellington et Billy Strayhorn.
Commence un parcours où Mingus, Dolphy, Ornette Coleman, mais aussi Monk et Hugh Masekela, influenceront un artiste riche du métissage extraordinaire de la culture sud-africaine. Pour lui elle intègre aussi les apports de la Chine, du Japon, de l’Inde et de l’Europe.

Devenu Abdullah Ibrahim en 1968, il fera évoluer sa « musique du monde » d’harmonies brillantes aux rythmes bondissants à un propos apaisé, souvent lumineux. Loin du très politique album « The Jazz Epistles » en 1960, au temps de l’Apartheid. Taiseux en scène, comme John Garbarek, il en partage l’expression musicale singulière, totalement concentré sur l’instant pour en explorer et livrer le meilleur.

Pour ce travailleur acharné, There is no past, there is no future, there is only now. Et ce « maintenant » apaisé, au toucher doux et élégant, est fort d’une maîtrise éblouissante et d’une spiritualité rayonnante. Francis Marmande (Le Monde) : quelque chose de bleu, de voulu, à l’envers de toute hystérie racoleuse, passe encore, mais aussi de cette frappe africaine, qu’on a pu lui connaître à d’autres époques. Du Free d’Archie Shepp à la Liberté transcendée…

[:en]

Born in a Capetown township, Abdullah Ibrahim was already a Jazz pianist when he left South Africa in 1962, escaping Apartheid. He met Duke Ellington, Billy Strayhorn, Mingus, Dolphy, Ornette, and later Monk and Hugh Masekela. All of them will influence his extraordinarily rich African musical background.

Over the years, his “World music” will evolve from brilliant harmonies and bounding rhythms to peaceful and brilliant compositions, exploring the present moment and delivering the very best of it.

[:]


Abdullah Ibrahim wurde in einem Township in Kapstadt geboren. Er war bereits Jazzpianist, als er 1962 vor dem Apartheid floh und Duke Ellington und Billy Strayhorn kennen lernte. Mingus, Dolphy, Ornette Coleman aber auch Monk und Hugh Masekela übten Einfluss auf diesen Künstler, der reich an den kulturellen Mischungen aus Südafrika ist. Von glänzenden Harmonien mit springenden Rhythmen aus entwickelte sich seine „World Music“ weiter zu einer nun beruhigten, leuchtenden Sprache, die den Augenblick erkundet, um das Beste daraus an den Tag zu bringen.

Artiste : Abdullah Ibrahim ‘Mukashi' Trio
Festival : IN, Place Jerri Hans
Date : 10-8-2018
Genre : Jazz
Avec : Abdullah Ibrahim (piano), Cleave Guyton JR (saxophone alto, flûte, clarinette, piccolo), Noah Jackson (contrebasse, violoncelle).

Available On

iTunes